« La faute de M. Monnet », Jean-Pierre Chevènement

La faute de M. Monnet

 

A l’heure où les européistes fêtent le 50e anniversaire du traité de Rome, il est intéressant de se replonger dans les origines de la construction européenne à travers cet ouvrage de Jean-Pierre Chevènement. 

 « Véritable plongée dans la généalogie de la construction européenne, à travers le personnage de Jean Monnet, son « inspirateur », cette analyse au scalpel est également une réfutation en règle de l’idéologie « post-nationale », théorisée par Jürgen Habermas, qui prétend déconnecter la démocratie de la nation.

Mais Jean-Pierre Chevènement propose aussi d’ouvrir une voie nouvelle : celle d’une « République européenne capable d’exister par elle-même », confédération de « nations républicaines » partageant le même socle de valeurs et un projet commun d’indépendance et de solidarité. »

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Comptaschool Cours particuliers de comptabilité, contrôle de gestion et gestion financière ! http://www.comptaschool.fr

référencement gratuit 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×