Pour un devoir de mémoire et d’histoire réfléchi

Pour un devoir de mémoire et d’histoire réfléchi

COMMUNIQUE DE PRESSE DE DLR

Non à l’instrumentalisation du devoir de mémoire, Oui à un moment de réflexion sérieuse sur la déportation !

En proposant que chaque élève de CM² « adopte » un enfant juif de France victime de la Shoah, Nicolas SARKOZY a une fois de plus voulu faire un « coup médiatique » à partir d’une question grave et sérieuse.

Cette instrumentalisation du devoir de mémoire et d’histoire n’est pas admissible, car le président de la République n’est pas dans son rôle en rendant polémique ce qui devrait faire concorde, en misant sur la division des Français là où le consensus devrait l’emporter.

Car il est inacceptable de faire peser sur des enfants de 10 ans, à qui on demanderait ainsi de se livrer à une sorte d’exercice douteux et inutile de projection morbide, les conséquences de ce nouveau gadget politico-médiatique.

Le gouvernement doit renoncer sans tarder à cette fausse bonne idée. Pourquoi ne pas proposer, tout simplement, à chaque établissement de l’enseignement secondaire de réaliser chaque année un travail spécifique sur les camps nazis et le destin tragique des enfants déportés ?

Nicolas DUPONT-AIGNAN Député non-inscrit de l’Essonne Président de Debout la République

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Comptaschool Cours particuliers de comptabilité, contrôle de gestion et gestion financière ! http://www.comptaschool.fr

référencement gratuit 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site