Pouvoir d’achat : pour le blocage des prix

 
Pouvoir d’achat : pour le blocage des prix

Georges Sarre / 25 février 2008
 

La flambée des prix des produits alimentaires, en particulier ceux de première nécessité, a atteint un niveau record depuis 1992 et porte un nouveau coup sévère, au pouvoir d’achat des français les plus modestes.

La hausse des cours des matières premières n’est pas la cause réelle du phénomène, pas plus qu’on ne peut le réduire aux marges énormes des distributeurs et des industriels, aiguillonnés par la volonté de servir des dividendes record à leurs actionnaires, au détriment du consommateur final.

Une réforme de la loi régissant les relations entre distributeurs et industriels est évidemment utile, si elle permet une plus grande transparence sur la fixation des prix et qu’elle limite les marges. Toutefois, le problème de fond tient dans le dogme de la concurrence illimitée qu’impose la Commission Européenne et qui interdit aux Etats membres de prendre la seule mesure susceptible de sauver le pouvoir d’achat des français : le blocage des prix.

Nulle politique économique ne peut venir à bout de l’ultra-libéralisme débridé, qui ne repose sur la souveraineté des Etats et leur permette de prendre toutes les mesures allant dans le sens de l’intérêt général, pour l’instant sacrifié au profit de la rentabilité financière des grandes multinationales de l’agro-alimentaire et de la distribution.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Comptaschool Cours particuliers de comptabilité, contrôle de gestion et gestion financière ! http://www.comptaschool.fr

référencement gratuit 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site