Les républicains ont-ils un problème avec l’homosexualité ?

Les républicains ont-ils un problème avec l’homosexualité ?

hutin4.jpg

Christian Hutin, le député qui sauve l'honneur des républicains.

 

Après des mois de « débats », suivis du vote et de l’application de la loi sur le mariage pour tous, la société se remet doucement de la flambée homophobe, la douceur de l’été aidant. Mais si nous avons défendus depuis le début le mariage pour tous que nous considérons comme une avancée républicaine, le MRC et  Debout la République  n’ont pas soutenu cette loi comme on aurait pu s’y attendre.

 

Lors du vote de la loi les quatre députés des partis républicains se sont répartis entre vote pour (Christian Hutin), vote contre (Nicolas Dupont-Aignan) et abstention (Jean-Luc Laurent et Marie-Françoise Bechtel). Au Sénat, Jean-Pierre Chevènement s’est également abstenu. Pour mieux comprendre cette attitude nous avons cherché à comprendre pourquoi les républicains semblent avoir un problème avec l’homosexualité.

 

Commençons par celui qui sauve l’honneur de notre famille politique, Christian Hutin, qui a donc voté pour l’égalité des droits. Ces arguments nous semblent les plus pertinents et nous les partageons : « Le mariage n'étant pas un sacrement mais un accord dont la loi apporte la garantie, je souhaite que l'ensemble de nos concitoyens puissent y accéder. Je n'y vois aucun abaissement de la notion de mariage, mais au contraire une volonté d'intégrer les institutions de la République dans un cadre plein et entier. Voilà qui ne peut que réjouir le républicain que je suis. (…)Une autre raison essentielle à mes yeux consiste à "régulariser" de très nombreuses situations de fait. Des dizaines de milliers d'enfants vivent d'ores et déjà dans des ménages composés de parents de même sexe. Il serait d'une particulière légèreté de ne pas prendre en compte ces situations et ne pas y donner une réponse précise et généreuse. »

 

Malheureusement il semble que les autres élus républicains ne comprennent en revanche pas grand-chose à la question de l’homosexualité. La position de Mme Bechtel, qui considère que le mariage homosexuel n’est pas « une demande impérieuse du corps social » (les homosexuels ne font donc pas parti du « corps social » du pays ?), nous semble particulièrement lâche. Elle ignore la réalité des individus et des familles homosexuels et épouse nombre d’arguments des adversaires de l’égalité en reprenant l’idée qu’il s’agirait de répondre à des « associations et porte-parole virulent » alors qu’il s’agit de cesser les discriminations et admettre que toutes les orientations sexuelles doivent être traitées de la même manière par la République.

 

La position de Jean-Luc Laurent, bien que moins choquante sur le mariage, est totalement incompréhensible sur l’adoption. Le député du Val de Marne livre sa position : « Au mariage, j’aurais préféré une évolution forte du PACS dont le MRC a été à l’initiative en 1999. Ce nouveau PACS aurait assuré la pleine égalité des droits pour tous les couples choisissant cette forme d’union plutôt que le mariage et aurait fait l’objet d’une cérémonie en mairie. » En gros le mariage sans le mot mariage ! Par contre sur l’adoption il précise : « J’aurais voté le mariage si la loi n’avait pas lié de manière indissociable mariage et adoption. » Donc M. le député serait contre l’adoption par les couples homosexuels ? On ne comprend pas vraiment pourquoi puisqu’il poursuit « Je ne doute pas un instant qu’un couple homosexuel élève un enfant avec autant d’amour et de compétence que n’importe quel couple hétérosexuel. Je ne partage aucun des arguments que la droite conservatrice a exprimés tout au long des deux semaines de débat à l’Assemblée. Les préjugés et des discriminations qui frappent encore trop souvent les homosexuels doivent reculer. » Bref du clair obscure d’où l’on retiendra tout de même que pour lutter contre l’homophobie M. Laurent ne trouve rien de mieux que de s’abstenir sur le mariage pour tous et de diaboliser PMA et GPA.

 

Concernant Nicolas Dupont-Aignan, le seul à avoir voter contre, l’argumentaire de DLR commence mal en mêlant mariage homosexuel et … légalisation du cannabis… La suite n’est pas mieux puisque le parti reprend les arguments de la droite extrême pour s’opposer à l’adoption par les couples homosexuels au nom de la lutte contre le « droit à l’enfant » et du droit à être élevé par un père et une mère. Vous l’aurez compris DLR reprend à son compte l’intégralité des fantasmes homophobes. L’adoption relèverais donc du « droit à l’enfant »… mais uniquement quand cela concerne les homosexuels bien sûr ! Quant au droit d’être élevé par un père et une mère, il n’existe tout simplement pas car il serait totalement inapplicable : envisagerais-t-on d’obliger les mères célibataires à se marier ? Ou d’obliger les pères biologiques à élever leur enfant avec la mère ? Non, bien sur ! C’est l’argument homophobe par excellence. Ne comptez pas non plus sur le mariage, il faudra vous contenter d’une union civile au rabais, bref vous êtes des sous-citoyens et restez-le. Visiblement DLR est plus à droite que républicain sur cette question.

 

Quant à la position de Jean-Pierre Chevènement elle est sans doute la plus décevante pour les républicains sincères. Mélange du mariage avec la PMA et la GPA totalement diabolisées, pseudos arguments anthropologiques et assimilation des droits des homosexuels à « l’individualisme ultralibéral » (les homosexuels seront heureux d’apprendre qu’ils sont tous des ultralibéraux individualistes en puissance). Bref, cela nous fait mal au cœur de le reconnaître mais la position de M. Chevènement est totalement homophobe, anachronique et irrespectueuse des personnes. Elle démontre une méconnaissance totale de la réalité des personnes et des familles homosexuelles.

 

Il existe donc bien un malaise certain des républicains vis-à-vis de l’homosexualité. Malaise qui semble reposer sur une ignorance quasi-totale de la réalité de la vie des millions d’homosexuels en France, de leurs demandes et de leur souhait de fonder des familles et d’être reconnus comme les autres, ni plus ni moins.

4 votes. Moyenne 4.25 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Comptaschool Cours particuliers de comptabilité, contrôle de gestion et gestion financière ! http://www.comptaschool.fr

référencement gratuit 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site